Il Bo Daryun

    Les exercices appelés Il Bo Daryun (comprendre "combat sur un pas") sont de courtes séquence ou un pratiquant se défend contre une agression et riposte. Il peut utiliser pour cela toutes les techniques de Tae Kwon Do qu'il connait. Il s'agit donc d'une sorte de self-défense. Cet aspect du Taekwondo est parfois moins bien compris par les non-pratiquants. Les techniques utilisées sont parfois peu réaliste mais le fait d'imposer cette épreuve lors des examens nous permet d'évaluer la connaissance, la maitrise et la précision des techniques de base. Le lien ci-dessous vous dirigera vers une vidéo illustrant le Il Bo Daryun.
    En pratique, pour chaque passage de grade, un certain nombre de techniques d'Il Bo Daryun est demandé. Dans cette épreuve, on fera bien la différence entre l'utilisation des bras ou des jambes, les deux n'étant jamais mélangés dans une seule technique.

Le protocole :
    L'aspect codifié de cette exercice lui donne une apparence très ordonnée et chorégraphiée pour les néophytes. La façon de faire est la première chose à savoir faire. Au début de l'exercice, les pratiquants se saluent, l'agresseur prend la distance (il pose ses poings sur les épaules de son partenaire, bras tendus) et tous deux se mettent en Joumbi Seugui (préparation). L'agresseur recule la jambe droite et se prépare en faisant un Ale Makki (défense basse), il signale qu'il est prêt en faisant un Ki-Hap. Le défenseur signale à son tour qu'il est prêt par un Ki-Hap. L'attaquant fait alors un pas en avant en même temps que l'attaque, convenue d'avance par les deux partenaire, et le défenseur exécute sa technique. 

Construire un Il Bo Daryun :
    Il faut savoir que les possibilités sont presque infinies, il convient donc de faire plusieurs choix. D'abord, il faut choisir un déplacement pour éviter agression : reculer, aller à droite, à gauche,...
Ensuite il faut choisir une défense : il faut être cohérent avec l'attaque.
Enfin, une contre-attaque, ou plusieurs : cela dépend de sa position et de celle de l'adversaire.

    Que ce soit en défense ou en contre-attaque, il est interdit d'attraper, de pousser et d'utiliser des techniques qui ne sont pas dans les Poomse (ou dérivées). Attention toutefois qu'à chaque étape de l'enchainement, la position prise doit être une vraie position de Taekwondo.

Critère d'évaluation :
    Pour évaluer une technique, ou plutôt un programme complet, lors d'un examen, les critères suivants sont observés (les premiers de la listes sont applicables à tous les niveau, les derniers ne prennent d'importance que lorsque le grade augmente) :
            - Le protocole est respecté

            - Les techniques utilisées existent
            - Les techniques sont bien réalisées
            - Le programme est diversifié
            - Les positions sont bien réalisées
            - Les distances sont maitrisées
            - Les techniques sont choisies avec logique
    En plus de ces critères, les classique du Taekwondo sont également d'application : être confiant, déterminé, net, dynamique,... avec pour chaque grade, sont propre niveau d’exigence.